Ultimate magazine theme for WordPress.

Défis, visions, Gentiny NGOBILA : au-delà des limites !

0 26

Le 20 novembre 2019, Gentiny NGOBILA MBAKA a officiellement été installé comme Secrétaire exécutif provincial/Ville de Kinshasa du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), le plus grand parti politique de la plateforme Front Commun pour le Congo (FCC) que dirige l’ancien Président de la République Démocratique du Congo, Joseph KABILA KABANGE. Pour plus d’un, cette nomination est loin d’être un cadeau offert au Gouverneur de la Ville de Kinshasa, bien au contraire.

Du management à la politique !

Né en septembre 1964 d’un père politique (ndlr : son père était Directeur de Cabinet du Ministre de la Fonction publique du Gouvernement Lumumba) puis homme d’affaires prospère, Gentiny NGOBILA MBAKA a quitté Kinshasa pour Paris en France afin d’y poursuivre ses études supérieures en Management au sein du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

Riche de cette expérience, il s’est lancé aussitôt ses études achevées, dans le monde des affaires. L’homme ne cache pas sa fierté lorsqu’il évoque son appartenance à la première génération des congolais de la diaspora chefs d’entreprises en France. Gentiny NGOBILA s’est fait un nom dans le secteur de la sécurité privée en créant deux entreprises de gardiennage dont Universal Security est la plus réputée pour des services rendus aux grandes enseignes françaises comme Décathlon et Carrefour.

Contrairement à son père qui est passé de la politique aux affaires privées, Gentiny a senti monter en lui le désir de servir son pays le Congo en visant l’intérêt général.

C’est sans surprise qu’il figure sur la prestigieuse liste des cofondateurs du PPRD en 2002, et ce, après avoir fait preuve de loyauté au sein de la grande famille des nationalistes congolais issue du combat de Laurent Désiré KABILA, auquel il s’est rapidement identifié.

Gouverneur de Kinshasa, tout sauf un hasard !

Arrivé à Kinshasa en 1997, à l’heure où le pouvoir bascule des mains du dictateur MOBUTU pour le camp des libérateurs de L.D. KABILA, Gentiny NGOBILA est propulsé Président de la Commission Défense et Sécurité à l’époque de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL).

Plusieurs fois conseiller des Ministres, il est nommé Député national au sein de l’Assemblée  Constituante et Législative – Parlement de Transition que diri

geait madame Philomène OMATUKU.

En 2003, alors que la RDC entre dans une nouvelle transition (1+4) après le Dialogue de Sun City en Afrique du Sud, Gentiny NGOBILA est encore nommé Député national pour le compte du PPRD.

En 2006, la RDC organise les premières élections générales de son histoire et Gentiny NGOBILA ne veut pas rater cette occasion de siéger comme Député national, en étant élu, cette fois-ci.

Il postule dans la circonscription de Yumbi dans le Maï-Ndombe alors un territoire du grand Bandundu. Il est élu haut la main et peut siéger dignement au sein de l’Assemblée nationale où son parti le PPRD compte une floraison de députés nationaux. Dans la foulée, il est nommé Vice-ministre de l’Agriculture au sein du Gouvernement GIZENGA en 2007.

Devenu un des leaders incontestés dans le Maï-Ndombe, Gentiny NGOBILA réédite l’exploit électoral en 2011 en raflant un siège pour le PPRD dans sa circonscription de Yumbi. Une réelle valeur sûre pour son parti de cœur. Et le PPRD sait bien le lui rendre puisqu’en 2015, l’élu de Yumbi est envoyé comme Commissaire spécial de Maï-Ndombe, province nouvellement créée après le démembrement de la Province du Bandundu.

Désigné pour poser les premiers jalons de cette province, Gentiny NGOBILA sera finalement élu Gouverneur du Maï-Ndombe en 2016. L’homme est devenu un territorial de haut vol et jouit d’une confiance sans tâche de son mentor, le Chef de son Parti Joseph KABILA KABANGE, alors Chef de l’Etat.

L’année 2018 est réputée électorale en RDC ; pour sa troisième fois, le pays doit organiser des élections démocratiques et transparentes sur l’étendue du territoire national. Des élections auxquelles ne participe pas Joseph KABILA KABANGE, respectueux des textes légaux, mais dont les meilleurs lieutenants doivent assurer la suprématie du PPRD dans la sphère politique congolaise. Parmi ses hommes de confiance,

Joseph KABILA compte sur Gentiny NGOBILA, ce dernier postule à plusieurs niveaux. De toutes les façons, il en a et les moyens et les atouts. Cela se vérifie puisque l’homme est à la fois élu Député national, Député provincial et Sénateur pour le Maï-Ndombe.

Plafond de verres, chemin rocailleux, rien n’arrête NGOBILA !

Le Jackpot ! Gentiny NGOBILA n’avait nullement l’intention de s’arrêter là, en si bon chemin. Alors que le pouvoir est passé entre les mains de Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, fils de l’opposant historique Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, GNM est désigné par son Chef de Parti pour diriger la Ville de Kinshasa. Un problème se pose dans la mémoire collective ; Kinshasa est réputé siège de l’opposition, et comme cette dernière est aux affaires, le match semblait plié au détriment de NGOBILA. Cependant, un préalable est à prendre en compte ; l’élection de Gouverneurs est au suffrage indirect dans une Assemblée provinciale que dominent largement les députés du FCC. Un nouveau succès pour l’élu du PPRD, qui est élu Gouverneur de la Ville avec 29 voix.

NGOBILA MBAKA arrive à la tête de la Ville province de Kinshasa après une gestion quelque peu mitigée de son prédécesseur André KIMBUTA YANGO, qu’il considère comme un grand-frère vu la proximité tant politique que sociale existant entre les deux hommes. C’est presqu’en héros que KIMBUTA a géré la Ville de Kinshasa, ne bénéficiant pas toujours de la rétrocession consistante et régulière, encore moins de l’assistance du Gouvernement central pour les prérogatives lui étant attribuées.

Gentiny NGOBILA MBAKA est déterminé à faire mieux et à gérer différemment. C’est dans cette perspective qu’après son élection, le Gouverneur de Kinshasa a mené une étude minutieuse de son Entité pour définir son Programme quinquennal « KIN-BOPETO »

Chris Mumpakani Atemvul

Leave A Reply

Your email address will not be published.